Une institution familiale : les temps « royaume des enfants »

Une excellente idée toujours mise en pratique avec succès : instituer des temps « royaume des enfants ».

Permettre aux enfants, et permettre aux parents, d’être eux-mêmes, détachés de toute convention sociale, « libres et sauvages » diront certain.e.s. La maison devient une île, les enfants vivent avec leurs propres règles, s’adonnent aux activités souhaitées, à leur guise, à leur rythme. « Et même : les parents obéissent aux enfants !!! » Certains reflets peuvent troubler :)

Se libérer des obligations statutaires, des rôles parents / enfants, stimule le plaisir d’être ensemble, et permet de grandir, responsabiliser en se respectant les uns les autres dans nos singularités. Tout bien considéré, l’enfant a t-il vraiment envie de risquer une cascade dans le salon ou de manger un steak nutella-choucroute ? Finalement, pourquoi ranger en permanence une maison pleine de vie ? Quelle importance si la bibliothèque est rangée le lendemain ? Quel souci si l’un d’eux préfère lire pendant 3h dans le salon plutôt que de courir dans le jardin sous prétexte qu' »il faut profiter du soleil » ?

Photographe : Anne Mardirossian (FlickR)

Photographe : Anne Mardirossian (FlickR)

 

Cette inversion, booster de compréhension mutuelle, a aussi le mérite de renvoyer au sens des règles. Les « à quoi bonisme », « j’m’en foutisme » et autres « portnawak » gagnent rarement sur le long terme… Ainsi l’exercice est-il susceptible de nous ré-engager dans l’alliance familiale, confirmer les accords passés et en nouer de nouveaux.

Beaucoup de littérature sur le sujet, Peter Pan et Alice ne sont pas les personnages les moins inspirants… Et les philosophes & autres éducateurs ont souvent prôné l’importance de l’éclipse pour mieux construire

Un exercice de vie aussi amusant qu’instructif et relaxant !

Your insights are great