Amour, compassion, pardon… Entre égoïsme et altruisme


Maximes des Pères

Maximes des Pères

Commencer avec une mise en exergue contemporaine des « Maximes des Pères » aux éditions de l’éclat / éclats : « Si je ne me soucie pas de moi, qui se souciera de moi ? Si je ne me soucie que de moi, qui suis-je ? Et si ce n’est pas maintenant, quand ? »

L'art de la compassion

Sa Sainteté le Dalaï-lama

Continuer avec le livre « L’art de la compassion ; atteindre la sérénité, le calme et la sagesse« , de Sa Sainteté le Dalaï-lama. Éditions Aventure secrète.

En introduction, le texte d’un discours prononcé à New York en 1999, où le Dalaï-lama s’affirme en tant qu’être humain tout comme nous, « doté du même potentiel », puis pose la question d’une morale laïque… S’en suit un bref exercice de sagesses et religions comparées ; toutes exhortent à l’amour, à la compassion et au pardon… Non-violence. La sagesse est un fait d’amour universel

Pour guider nos pas sur cette voie, le Dalaï-lama nous offre cette prière :

« Aussi longtemps que demeure l’espace, aussi longtemps que demeurent des êtres sensibles, je demeurerai pour aider, pour servir, pour apporter ma propre contribution ».

Les grands maîtres spirituels auraient « tous atteint l’état d’éveil à la suite d’un changement radical d’attitude envers eux-mêmes et autrui ». L’amour centré sur soi et l’avidité sont considérés comme « deux ennemis jumeaux, des sources jumelles de non-vertu« … L’objectif est d' »embrasser la cause du bonheur de tous les êtres sensibles » ; vœu prononcé par les bouddhistes lors de la « cérémonie du rayonnement du vœu d’éveil de l’esprit d’altruisme ».

Mes pensées voguent doucement vers Mère Teresa, qui a bien exprimé la difficulté d’appliquer ce vœu dans nos vies quotidiennes, hors monts ensoleillés, dates et lieux consacrés… Profession de foi aussi active que consciente, pour vivre en résonance avec son âme. Les êtres humains sont tous des étincelles divines

Bienveillance humaniste

Retour aux questionnements d’Hillel : « Si je ne me soucie pas de moi, qui se souciera de moi ? Si je ne me soucie que de moi, qui suis-je ? Et si ce n’est pas maintenant, quand ? »

.

 

 

 

Your insights are great