#Mouvement Des anges et des hommes, une vision theophanique du monde

Des anges et des hommes, Catherine Chalier

Des anges et des hommes, Catherine Chalier

« Dans notre société souvent sceptique et désabusée, les anges continuent de fasciner…  » Leurs apparitions, à des moments-clés de l’histoire biblique, ont fait l’objet d’analyses rationalistes, éthiques et mystiques… Alors que nous vivons des instants majeurs de l’histoire de l’humanité, Catherine Chalier nous offre, en 2007, une synthèse aussi rationnelle que possible.

Son écriture invite à questionner notre monde contemporain, notamment :

  • le refus du mystère, l’exigence de transparence, l’envie de tout dévoiler, de jeter l’opprobre à tout « secret, réserve ou retrait » ;
  • le désir d’immédiateté : à l’instar des technologies et des anges, les hommes sont-ils là pour « performer », « (se) zapper »  ? Les êtres humains ne seraient-il pas plutôt « ferments de patience, attente et secret espoir » ?
  • le pacifisme « angélique »… Qualifier un être humain d’ange ne signifie-t-il pas souvent qu’il est corvéable à merci ?
  • les philosophies « au-dessus de l’arène », zélotes fanatiques « Fils de Lumière contre Fils de Ténèbres »

Depuis 2007, les sciences et techniques se sont encore développées, les contextes géopolitiques diffèrent ; introduire la notion d’ange dans ces questionnements, ces évolutions du monde, paraît conceptuel, déconnecté du réel. Cette vision theophanique se révèle pourtant aussi intéressante que vivifiante… A l’opposé des fantômes qui hantent et déstabilisent, les anges sont définis comme  des « messagers d’entre les hommes, prophètes, facultés animales, forces physiques et psychiques qui animent le corps« … ou encore « la part du psychisme humain non contaminé (…) qui relie à une promesse de vie que nul ne peut se donner à soi-même car elle est toujours à recevoir« …

… Ce postulat de « vie toujours à recevoir », et non pas acquise (telle un dû), appelle l’homme à l’humilité : doué d’un potentiel immense, l’être humain est fragile. La vie est un miracle.

Sylvie Sarrasin, exposition "L'influence des anges"

Sylvie Sarrasin, peintre. Exposition « L’influence des anges »

Etres de mouvements, « souffles de tendresse violente et sobre« , les anges annoncent et guident sur la voie du Logos, invitent à l’espérance : refuser les enfermements & aveuglements tragiques,  et surmonter les peurs inhérentes  aux processus transformationnels…

Que l’on soit introverti ou extraverti, préserver son intimité et « dialoguer avec son ange », c’est entretenir un dialogue intérieur qui enjoint de choisir une vie sociale libre et responsable ; c’est cultiver un espace créateur de tous les possibles… Ne nous en privons pas. 

Merci à celui qui m’a conseillé ce livre…  De belles heures de lecture estivale en 2016.

Your insights are great